sportet-sante

Quand s’entraîner au Ramadan

Au cours des trente jours du Ramadan, vous devez faire de l’exercice pour rester en forme, mais vous n’avez pas besoin de faire ce que vous avez d’habitude. Le but est de maintenir et non de gagner. Pour ce faire, vous devez avoir une stratégie et élaborer un calendrier en fonction de votre emploi du temps.

Il y a 4 écoles de pensée en matière de formation pendant le Ramadan.

Ils sont tous d’accord pour dire que vous devez réduire la quantité d’exercice que vous faites habituellement, en particulier si vous êtes un coureur de longue distance ou une personne qui fait beaucoup de travail cardio. Pendant le jeûne, avec des températures élevées et pas de liquide du lever au coucher du soleil, vous compromettrez votre santé en vous poussant trop. Il n’est pas recommandé de faire des séances d’entraînement cardio intensives et des exercices de musculation intensifs pendant le jeûne.

La recommandation est que vous réduisiez à 2 séances d’entraînement cardio par semaine. Pour la formation de poids, les meilleurs moments seraient après les prières du Tarawih le soir ou environ 1 heure après l’Iftar. Établissez un horaire pour vous-même et prévoyez de faire de l’exercice deux fois par semaine. Si vous vous sentez vraiment fort, vous voudrez peut-être ajouter une journée supplémentaire à ce régime si vous vous sentez à la hauteur.

Quand les opinions divergentes entrent en jeu ces jours-là

1. Faites de l’exercice 90 minutes avant le coucher du soleil
Cela le fera vers la partie la plus fraîche de la journée. Vous exercerez sur un estomac vide. La routine sera discrète avec plus d’entraînement en résistance, d’étirements, moins de répétitions avec des poids légèrement plus légers et des jogging ou des promenades rapides et lents. Ne faites pas d’exercice pendant plus d’une heure. L’avantage de ceci est que lorsque vous avez terminé votre entraînement, vous êtes très près du coucher du soleil et vous pouvez boire de l’eau pour vous réhydrater. L’inconvénient est que vous faites de l’exercice à un moment où vous pourriez avoir très faim et soif. Vous ne voulez pas compromettre votre santé par un exercice vigoureux lorsque vous êtes déshydraté.

2. Exercice après le repas du soir
Il n’est jamais facile de faire de l’exercice avec l’estomac plein, mais pendant le jeûne, après le repas, c’est le moment le plus logique de le faire. Comme vous n’exercez que deux ou trois fois par semaine, ces jours-là, vous voudrez peut-être manger un peu Faites le plein de votre corps, assurez-vous de boire suffisamment d’eau pour vous réhydrater, puis interrompez votre repas pour faire de l’exercice. De cette façon, vous aurez plus d’énergie pour la séance d’entraînement, tout en ayant la possibilité de retourner au repas.

 

3. Exercice entre 23h et 2h
Un courant de pensée suggère de s’entraîner quelques heures après le repas du soir. Si vous aimez la nuit, vous découvrirez peut-être que le meilleur moment pour faire de l’exercice est entre 23 heures et 2 heures du matin. Une fois que votre repas de nuit est réglé, vous aurez de l’énergie et serez hydraté. Vous pouvez essayer de dormir après le travail afin de ne pas vous épuiser avant minuit. Faire de l’exercice à cette heure-là est plus frais que la journée, ce qui est également utile. Si vous vous entraînez entre 23h et minuit, vous pourrez encore dormir quelques heures jusqu’à ce que vous vous leviez pour bien commencer la journée.

4. Exercice entre 3h et 4h.
Les lève-tôt peuvent vouloir dormir tôt et se lever tôt pour faire de l’exercice avec l’estomac vide avant le petit déjeuner. De cette façon, vous aurez l’énergie du repas de la nuit précédente, mais vous aurez toujours l’estomac vide. Vous pouvez vous hydrater pendant votre entraînement et à votre retour, prenez votre repas tôt le matin. Cette méthode vous donne de l’énergie pour la journée à venir.

Conclusion
Quel que soit le moment que vous choisissez, n’oubliez pas de ne pas en faire trop. Obligez-vous à vous déplacer plus lentement que d’habitude, en vous rappelant continuellement que vous faites de l’exercice pour maintenir et non pour gagner. Arrêtez-vous si vous avez la tête qui tourne ou si vous manquez d’énergie. Reposez-vous fréquemment et faites un entraînement à faible impact.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close