sportet-sante

Stratégies efficaces pour l’entraînement mental de haute intensité

Le nôtre est un monde branché sur la distraction. Les informations en ligne et les médias sociaux rivalisent sans cesse pour attirer notre attention, contrecarrant les efforts visant à se concentrer sur un seul objectif. Les résultats sont des pensées éparpillées, une capacité d’attention plus courte et une nouvelle connexion de nos cerveaux, qui nous empêchent tous de fonctionner de manière optimale dans tout ce que nous faisons. Pour beaucoup d’entre nous, le multitâche (se concentrer sur plusieurs cibles à la fois) peut sembler être la solution évidente. Cependant, les performances des multitâches diminuent généralement jusqu’à 40% (Schwartz & Goldstein 2017).

Le fait est que le cerveau humain a été développé pour se concentrer sur une cible unique, telle qu’un animal prédateur, et non sur une multitude de facteurs à la fois (Ratey & Hagerman, 2008). Avec des distractions constantes, nos cerveaux se fatiguent, tout comme nos corps en abusent et notre esprit vagabonde, généralement vers des pensées négatives (Gallagher 2009). Heureusement, les entraîneurs en santé et bien-être occupent une position unique pour aider les clients à apprendre à se concentrer avec intensité et, par la suite, à modifier durablement leur comportement (Goleman, 2013). Avec des encouragements et de la pratique, les clients peuvent apprendre à mieux se concentrer et à filtrer les détails sans importance (Schwartz & Goldstein 2017). En outre, en mettant davantage l’accent sur une seule cible, le «bruit de fond» s’estompe et la performance peut s’améliorer (Kotler & Wheal 2017).

Le but de cet article est de discuter

Comment une concentration intense peut-elle améliorer l’adhésion des clients aux objectifs d’exercice et de nutrition?
comment une concentration intense entraîne des adaptations physiques qui améliorent la performance physique;
quels sont les modes de concentration et comment ils bénéficient aux athlètes de différentes manières; et
comment employer des stratégies, y compris la pratique délibérée, pour améliorer la concentration et, partant, améliorer la performance physique.
Exercez vos options: 4 méthodes pour améliorer la concentration intense

Pour un meilleur apprentissage et un meilleur développement des compétences, les entraîneurs doivent constamment encourager les clients à se concentrer (de haut en bas) sur une performance parfaite (Katsuki & Constantinidis 2014). (Pour savoir en quoi la focalisation descendante est différente de la focalisation ascendante, reportez-vous à l’encadré «Modes de concentration et pourquoi ils sont importants».) Même lorsque de nouvelles compétences sont maîtrisées, il est nécessaire de poursuivre une concentration intense pour optimiser les performances. Si les compétences deviennent automatiques pour les clients, il est temps de renforcer à la fois la complexité mentale et physique du programme (Coyle 2009).

En plus d’utiliser les progressions et les nouveaux programmes pour garder les clients engagés mentalement, les entraîneurs en santé peuvent mettre en œuvre un certain nombre de stratégies qui améliorent la concentration intense. Ces stratégies sont la pleine conscience, la motivation et la détermination, la fixation d’objectifs et la pratique délibérée.

1. Pleins feux sur la conscience

La conscience, l’état de savoir exactement ce que vous faites et de savoir quand votre esprit s’égare, est améliorée en utilisant une focalisation semblable à celle d’un laser sur un seul objectif (Begley 2007). Lorsque les clients deviennent plus conscients, se détendent et se concentrent dans l’ici et maintenant, leurs pensées sur le passé et l’avenir disparaîtront (Schwartz & Goldstein 2017).

A quoi ça ressemble: être dans le moment signifie se concentrer intensément, qu’il s’agisse de manger sainement, d’exercer une fente en avant avec une forme parfaite ou de pédaler efficacement sur un vélo indoor. Pendant un exercice cycliste, par exemple, vous pouvez demander à un client de se concentrer sur les pédales – pas seulement sur les pédales – pour engager les fessiers et les quadriceps. Pratiquer la pleine conscience en mangeant peut inclure s’asseoir à une table pour manger, en savourant chaque bouchée et en posant la fourchette entre deux bouchées.

Pourquoi cela aide-t-il? Lorsque les clients améliorent leurs performances en utilisant la pleine conscience – en éliminant les distractions et en se concentrant sur un objectif à la fois -, ils opèrent avec une concentration descendante et retiennent mieux ce qu’ils ont appris (Afremow 2016). La pleine conscience aidera également à établir des habitudes quotidiennes à long terme de bonne nutrition et d’exercice. Au niveau cellulaire, une concentration intense facilitera un plus grand recâblage neuronal, appelé neuroplasticité. Cela se produit à tout âge – un fait qui devrait revêtir une grande importance pour ceux de la génération du baby-boom et soucieux de son amélioration continue (Begley 2007).

2. Motivation et détermination: allez-y, continuez

La motivation, tout comme l’attention, est une compétence qui peut être améliorée avec les encouragements des entraîneurs. Plus les clients sont concentrés sur le renforcement de leur motivation, meilleures sont leurs performances (Duhigg 2016). Pour stimuler la motivation et créer des changements de mode de vie durables, les entraîneurs devraient également mettre l’accent sur la détermination, en particulier pour les baby-boomers (Gallagher 2009). Bien que la motivation soit l’étincelle qui permettra à vos clients de démarrer, la détermination est ce qui les maintiendra en contact jusqu’à ce qu’ils atteignent leur objectif.

À quoi cela ressemble: Un facteur de motivation pour les clients qui aiment des exemples concrets pourrait être une démonstration de la performance physique idéale (Coyle 2009). En affichant eux-mêmes une concentration intense, les coaches peuvent constituer d’excellents modèles pour les clients (Duckworth 2016). La motivation peut également être améliorée en répétant mentalement une compétence avant de l’essayer (Gonzalez-Wallace 2010). Dans ce cas, les clients s’imagineraient franchir la ligne d’arrivée lors d’une course, par exemple, ou s’engager dans une course d’entraînement (foulée, respiration, sourire). Fournir une rétroaction positive, des opinions, des mantras, etc. peut également motiver les clients et les fidéliser.

Pourquoi cela aide: Un état d’esprit optimiste et positif contribuera à accroître la motivation, en élevant les niveaux d’endorphine («bien-être») du cerveau, ainsi que les niveaux de dopamine, un neurotransmetteur qui récompense le centre de plaisir du cerveau (Heiden, Testa & Musolf 2008). La dopamine, malheureusement, diminue avec l’âge; par conséquent, les entraîneurs devraient fortement encourager les clients plus âgés à se concentrer sur l’augmentation de la motivation (Begley 2007).

Pour plus de détails sur les deux autres stratégies, ainsi qu’une liste complète des références, veuillez vous reporter à «Centre d’attention: 4 stratégies pour une formation mentale de forte intensité» dans la bibliothèque IDEA en ligne ou dans l’édition imprimée de Fitness Journal de mai 2018. Si vous ne pouvez pas accéder à l’intégralité de l’article et que vous le souhaitez, veuillez contacter l’équipe de service inspirée d’IDEA au 800-999-4332, ext. 7.

Les modes de concentration et leur importance
Lorsque vous conduisez sur un itinéraire familier et que vous vous dirigez vers le lieu de travail plutôt que vers votre destination, vous pourriez dire que vous étiez sur le «pilote automatique». Tout comme ce type d’espacement peut amener les gens dans les mauvaises herbes de manière directionnelle, fitness la formation sur pilote automatique peut empêcher les clients de se rendre là où ils aimeraient aller en termes de performances. En comprenant les deux modes de concentration expliqués ci-dessous, vous pourrez orienter vos clients dans la bonne direction – celle qui aidera leur esprit et leur corps à apprendre et à s’adapter – afin qu’ils puissent mieux performer.

Mise au point ascendante (pilote automatique)

Un mode de mise au point est le mode ascendant ou la fonction «pilote automatique». En mode ascendant, nous effectuons essentiellement sans réfléchir. Nous ne savons peut-être même pas que nous ne faisons pas attention. Quand les joueurs «sortent» pendant un set, ils peuvent toujours faire des squats, mais leur concentration mentale est ailleurs. Le mode ascendant peut s’avérer utile pour les athlètes qui doivent performer le plus rapidement possible (par exemple, lorsqu’ils sont en compétition), mais ce mode n’est pas propice à l’apprentissage.

Mise au point descendante (fonction exécutive)

Lorsque les clients accordent une attention particulière à une tâche, ils utilisent un mode cérébral appelé focalisation descendante, ou “fonction exécutive”. Lorsque les clients choisissent consciemment de faire de l’exercice ou de choisir une alimentation saine, le cerveau fonctionne dans ce mode. . Le mode descendant se caractérise par «une orientation interne de l’attention basée sur les connaissances préalables, les projets volontaires et les objectifs actuels» (Katsuki & Constantinidis 2014). C’est le seul mode d’apprentissage possible.

Pendant l’exercice, la focalisation descendante déterminera le nombre de fibres musculaires à contracter (plus de fibres = plus de force), ainsi que la vitesse de ces contractions (Svondal 2009). Il est donc important que les clients soient activement engagés, à l’écoute des entraîneurs (Goleman, 2013), et qu’ils ne se souviennent pas de leurs vacances ou de leur stress au quotidien.

Fait intéressant, nos cerveaux ne peuvent pas être dans les deux modes en même temps: lorsqu’un mode est opérationnel, l’autre ne l’est pas. Cela nous donne la possibilité de nous concentrer sur une seule cible à la fois (Levitin 2014).

 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close