sportet-sante

4 façons de rendre la vaccination moins effrayante pour les enfants

Lorsque votre enfant doit recevoir un vaccin, il vous incombe de le préparer à l’avance et de rendre le processus moins stressant. Beaucoup d’enfants se sentent angoissés ou ont peur quand ils doivent se faire vacciner, mais avec la bonne approche, vous pouvez le rendre beaucoup plus facile pour vos enfants. Voici quatre choses importantes que vous pouvez faire pour rendre les prises de vue plus confortables pour votre enfant.

Préparez votre enfant
Préparer votre enfant à recevoir une vaccination plusieurs jours avant le rendez-vous aide à réduire le stress et à renforcer sa confiance en soi. Expliquez-lui d’une manière qu’il comprendra que les vaccins gardent les personnes en bonne santé et les empêchent de tomber malades. Il est important de rester positif et de faire savoir à votre enfant que les vaccins ne sont ni négatifs ni une punition pour un mauvais comportement.

Offrir des distractions
Distraire votre enfant pendant la vaccination peut aider à réduire une partie de l’anxiété et de la douleur. Chanter une chanson, souffler des bulles ou le laisser jouer à un jeu sur votre téléphone peut être une bonne distraction. Vous pouvez également allaiter un enfant qui allaite pendant qu’il reçoit un vaccin qui lui procure une distraction apaisante.

Atténuer la douleur
Engourdir la peau de votre enfant juste avant le tir peut l’aider à se préparer à la douleur et à réduire tout inconfort qu’il pourrait ressentir. Essayez de placer de la glace sur le site d’injection une minute à l’avance pour atténuer la douleur. Vous pouvez même utiliser une crème topique ou un patch fabriqué avec un anesthésique local pour aider à soulager toute sensation qu’il pourrait ressentir.

Fournir un confort post-shot
Après que votre enfant ait reçu ses vaccins, parlez-lui d’une voix apaisante et montrez votre soutien pour le réconforter. Dites à votre enfant que vous savez que le tir était effrayant et que vous êtes fier de l’avoir traversé. Ne jamais gronder ou honte votre enfant, même s’il a crié et pleuré tout le temps. Afficher son soutien maintenant et le féliciter pour son courage l’aidera à se montrer encore plus courageux la prochaine fois.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close