sportet-sante

Vouloir un meilleur bout? Ditch le tapis roulant

Avez-vous déjà remarqué à quel point les coureurs ont tendance à avoir des fesses plus plates que celles qui s’entraînent beaucoup à la résistance? C’est une chose tellement étrange que de penser à cela, mais la vérité est que passer beaucoup de temps à faire du cardio, à marcher ou à courir sur le tapis de course peut réellement vous donner un coup de tête. Pourquoi donc?

Cela se résume à deux raisons.

Engagement musculaire
Il est indéniable que courir sur un tapis roulant est différent de courir sur la route. Lorsque vous courez sur un tapis roulant, votre objectif est de rester au même endroit. Il y a moins de mouvement en avant (penché en avant, poussant votre corps en avant, etc.) qu’en courant à l’extérieur.

Ce changement de mouvement entraîne un recrutement différent de vos muscles. Vos cuisses font beaucoup de travail, mais le tapis roulant ne frappe pas vos fesses et vos ischio-jambiers aussi efficacement qu’avant. Les muscles à l’arrière de vos jambes (y compris vos fesses) sont généralement ignorés lorsque vous courez sur le tapis de course.

Mais courir en général est également moins efficace pour activer vos muscles ischio-jambiers et vos fessiers (les muscles qui vous donnent un beau culot bien arrondi). La majeure partie du travail est effectuée par vos cuisses et ce n’est que lorsque vous frappez dans les montées que vos fessiers et vos ischio-jambiers ont du travail.

Muscle et Fat Burning
Ceci est un autre inconvénient de faire beaucoup de travail cardio, en particulier sur le tapis roulant!

Cardio active les acides gras stockés, que le corps combine avec l’oxygène pour produire de l’énergie. Plus vous passez de temps en cardio, plus votre corps brûle les graisses. Étant donné qu’une grande partie de votre graisse corporelle est stockée dans vos fessiers, vous finissez par brûler beaucoup de cette graisse. Même si vous remarquez une diminution de la graisse corporelle globale, le rétrécissement de vos fesses a tendance à être plus visible.

Mais voici le kicker: le cardio entraîne également une diminution du tonus musculaire. Lorsque vous ne recrutez pas les muscles régulièrement (par l’entraînement en résistance), le corps perçoit les muscles inactifs comme n’étant plus nécessaires. Il puise dans l’énergie stockée dans les muscles et l’utilise pour l’exercice aérobique. Les muscles ne se développent que lorsqu’ils ont besoin de stocker plus d’énergie, et ils rétrécissent lorsqu’ils stockent moins d’énergie. Au fil du temps, ignorer et sous-utiliser les muscles fessiers les conduira à se contracter.

Quelle est la clé pour courir comme un méchant et avoir toujours un bon coup?

Frapper plus de côtes – La course en pente et les sprints en pente se concentrent sur vos fessiers et vos ischio-jambiers. Ils aideront à recruter ces muscles plus efficacement.
Mélangez un peu d’entraînement en résistance – Concentrez-vous sur vos muscles fessiers et vos muscles ischio-jambiers, en effectuant beaucoup d’attaques mortes, de squats, de fentes, de sauts de squat et d’autres séances d’entraînement pour le bas du corps. Donnez à vos fesses un peu d’entraînement en force, et il restera dans une forme merveilleusement arrondie!

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close