sportet-sante

N’en faites pas trop

Les mois à venir sont remplis de raisons pour être en forme. Les événements de course, les vacances et les maillots de bain ne sont que quelques-uns. Gardez vos efforts de fitness à un rythme sain. Évitez le surentraînement…

Beaucoup fonctionnent sous la théorie erronée que plus c’est mieux. À moins d’une référence philosophique sur la vie et l’amour, ce n’est pas nécessairement vrai. Travailler six heures par semaine au Centre peut être agréable. Cela ne rend pas toujours mieux 15 heures par semaine.

Passez une visite au Centre de détente pour détendre les muscles et l’esprit.
Passez une visite du Centre de détente.
Avec tant à accomplir au Centre, limiter votre temps peut sembler injuste. Après tout, vous ne pouvez jamais dépasser votre accueil. Cependant, il est préférable de passer du temps dans le sauna, au café ou lors d’un séminaire sur la nutrition. Voici comment éviter le surentraînement, même lorsque ce marathon arrive plus vite que votre dernière vitesse sur tapis roulant.

Trop d’une bonne chose

Planifiez un temps de repos dans votre programme de fitness. Consacrez un ou deux jours à des étirements faciles et à des activités à faible impact. Si vous avez besoin de votre séance d’entraînement quotidienne, gardez-la variée.

Passez une journée à la musculation et une journée au cardio.
Variez l’équipement utilisé sur le plancher d’exercice.
Changez les choses avec un entraînement aquatique pour donner un repos aux articulations.
Niveaux d’intensité alternés, avec une intensité élevée uniquement tous les deux jours.
L’exercice quotidien peut être un élément sûr et efficace d’un mode de vie sain. Gardez simplement les routines constamment incohérentes. Bonus supplémentaire: manque d’ennui.

Rencontrez un entraîneur personnel

Profitez des professionnels de la mise en forme du Centre qui sont facilement disponibles. Si vous vous entraînez pour un événement compétitif ou une saison sportive, faites équipe avec eux pour créer un programme d’entraînement adapté à vos besoins uniques. De nombreux entraîneurs se spécialisent dans l’entraînement spécifique au sport, y compris les événements de course à venir de la saison. Consultez leurs biographies sur le site Web du Centre. Vous pouvez vous connecter avec votre mentor sportif!

Utilisez votre évaluation personnelle gratuite de la formation pour apprendre à vous mettre au défi sans trop pousser. Un entraîneur peut vous conseiller sur la façon d’augmenter votre entraînement en toute sécurité pour atteindre vos objectifs, sans risque de blessure. Tout, du timing à l’intensité, peut être calculé pour vous. Maximisez votre entraînement sans surmenage malsain.

Mange bien

beurre d’arachide, picPour récupérer d’une séance d’entraînement, le corps a soif d’une alimentation saine. Les glucides et les protéines sont des sources qui fournissent l’énergie nécessaire après l’entraînement pour tirer le meilleur parti de vos efforts. Pour s’entraîner de manière cohérente, le corps a besoin de réserves adéquates de glycogène. Cela est particulièrement vrai pour les entraîneurs d’endurance qui bénéficient grandement de cette source d’énergie.

Associez les glucides aux protéines et consommez-les dans les 30 minutes suivant l’exercice. Cela augmente le stockage du glycogène musculaire. La protéine contient les acides aminés nécessaires pour reconstruire le tissu musculaire, ce qui est effectué par un exercice intense et prolongé. Une boisson pour sportifs peut être une source portable et pratique qui facilite simultanément l’hydratation. N’oubliez pas de remplacer les liquides perdus après chaque entraînement, ainsi qu’une bonne nutrition.

Dormez bien

Un entraînement sain procure un sommeil réparateur. Les muscles sont fatigués et le stress est libéré. Le corps et l’esprit sont prêts à accueillir le sommeil. Accordez-vous un sommeil suffisant, en particulier entre 22 heures et 2 heures du matin, ce qui est censé être le moment de la restauration physique. Permettez à vos muscles de profiter de leur travail avec une forte croissance, possible uniquement pendant le repos.

Lutter pour s’endormir ou rester endormi peut être un signe de surentraînement. Lorsque votre système est surchargé, le repos peut être difficile. Surveillez vos habitudes de sommeil et d’entraînement pour déterminer comment elles sont liées. Une formation excessive peut être à blâmer. Rappelez-vous, toutes choses avec modération.

Écoutez votre corps

Sachez quand vous reposer.
Sachez quand vous reposer.
Une fois que nous devenons conscients, notre véritable capacité peut être réalisée – à la fois pour la grandeur et pour le besoin de se reposer. Si la motivation ne peut pas être ralliée 15 minutes dans votre séance d’entraînement, et la fatigue et la douleur s’infiltrent, coupez court. Vous saurez si vous en avez trop fait. Et, la meilleure action pour cette journée n’est probablement pas du tout une action.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Close