sportet-sante

Qu’est-ce que la chirurgie de reconstruction trachéale?

La chirurgie de reconstruction laryngotrachéale (LTR) facilite la respiration chez les bébés et les adultes aux voies respiratoires étroites. Il utilise un morceau de cartilage (tissu ferme dans le corps) pour reconstruire et améliorer le diamètre des voies respiratoires, ainsi que pour améliorer sa structure et son fonctionnement.

Pourquoi une chirurgie de reconstruction laryngotrachéale est-elle pratiquée?
La chirurgie de reconstruction laryngotrachéale vise à restaurer la respiration naturelle chez les nourrissons ou les personnes qui dépendent d’un tube respiratoire artificiel. La respiration naturelle peut être entravée en raison de:

Rétrécissement des voies respiratoires (sténose). Une sténose peut survenir en raison de:
Insertion d’un tube respiratoire (intubation endotrachéale) chez les nourrissons
Infection
Maladie
Blessure
Malformation de la boîte vocale (larynx). Le développement du larynx peut être incomplet pendant que le bébé est dans l’utérus.
Cartilage faible et mou (trachéomalacie). Une trachée normale est suffisamment rigide pour maintenir les voies respiratoires. La trachéomalacie est une affection qui est principalement observée chez les nourrissons.

Que fait-on avant la procédure?
Le médecin vous évaluera pour décider quel type de chirurgie sera le plus approprié pour vous.

Les médecins pratiquent la chirurgie de reconstruction laryngotrachéale de deux manières. Ceux-ci sont:

Chirurgie endoscopique: elle consiste à insérer une longue caméra en forme de tube et d’autres instruments chirurgicaux dans la bouche pour reconstruire les voies respiratoires. Cette méthode garantit un séjour hospitalier postopératoire moindre.
Chirurgie des voies respiratoires ouvertes: Le médecin effectue la chirurgie en pratiquant une incision dans votre cou et en reconstruisant vos voies respiratoires. La chirurgie peut être couplée à d’autres chirurgies selon les besoins.
Études et tests pré-opératoires

Quelques tests peuvent être effectués avant la chirurgie. Ceux-ci inclus:

Examen endoscopique des voies respiratoires
Tests de la fonction pulmonaire
Tomodensitométrie ou tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique ou IRM
Évaluations de la difficulté à avaler (dysphagie)
Évaluation vocale
Études de sonde d’impédance
Études du sommeil (polysomnogrammes)

DIAPORAMA

Prev1 of 2

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close